Le bardage bois dans le temps

La construction bois est désormais reconnue de tous grâce à ses atouts environnementaux. Mais la plus forte réticence à l’utilisation du bois reste le grisonnement du bois en extérieur. Or, on peut construire en bois sans bois apparent, et en respectant certaines règles de mise en oeuvre, le bois en extérieur peut bien vieillir.

Dans beaucoup de cas, le choix d’une maison individuelle en bois (rendez-vous ici pour connaitre les différents systèmes constructifs) va de paire avec le choix d’un bardage bois. Cependant, le comportement du bois lors de son vieillissement peut effrayer les novices.

Tout d’abord, à quoi est dû le grisonnement du bois ?

Le grisonnement du bois intervient lorsque du bois est exposé au soleil et aux intempéries. La combinaison de ses facteurs va favoriser une modification de la composition de la surface du bois, et provoquer une modification de la couleur. Il faut toujours garder à l’esprit que le grisonnement n’altère en rien les qualités mécaniques du bois. Ces modifications sont uniquement esthétiques.

Peut-on éviter le grisonnement du bois ?

Ce phénomène est naturel. Dès lors qu’il y a une combinaison d’eau et de lumière, c’est à dire que le bois est directement exposé aux intempéries et au soleil, il grisonne. Il existe cependant diverses solutions pour retarder ce phénomène :

  • l’application d’huile ou d’un saturateur : Ces procédés de finition sont invisibles et pénètre en surface du bois. L’huile empêche l’eau de pénetrer en surface du bois, et, en supprimant un facteur d’altération, protège le bois du grisonnement.
  • L’application de lasure ou de peinture : les lasures sont des finitions non filmogènes, qui laissent le veinage du bois apparent tout en le colorant. Les peintures sont quant-à-elles  opaques. Ces deux procédés de finition ont l’avantage d’empêcher le grisonnement, mais elle modifie la couleur naturelle du bois.

Ces deux systèmes de finitions nécessitent un entretien régulier.

Que faire si mon bois est déjà gris ?

Si vous  n’aimez pas l’aspect de votre bois vieilli, il est possible d’appliquer un dégriseur, afin que le bois retrouve son aspect neuf. Cette action sera à reproduire au bout de quelques années.

Comment faire pour que le vieillissement soit homogène ? 

Comme nous l’avons vu plus haut, le bois grisonne lorsqu’il y a une action combinée de l’eau et du soleil. Pour que le vieillissement sur une façade soit homogène, il faut que l’intégralité de la façade soit exposée de manière homogène aux rayons du soleil. Les débords de toiture, mais également les masques (bâtiments voisins, grands arbres) et le rejaillissement d’eau peuvent provoquer un vieillissement hétérogène.

De même, la différence d’exposition entre les façades peut provoquer des nuances dans le vieillissement. Si le bâtiment est correctement conçu, le grisonnement du bois sera homogène et esthétique.

Il existe également des solutions de bardage bois pré-grisé, qui permettent d’obtenir dès la pose l’esthétique finale du bâtiment.

Retrouvez ci-dessous un avant-après d’un bâtiment bois (10 ans se sont écoulés entre les deux photos) et découvrez ici des retours d’expérience et d’autres photos sur le vieillissement du bois !

On retrouve ici une extension d’un bâtiment existant réalisé en 2006. Le bardage à claire voie rappelant les séchoirs à noix est uniformément exposé aux intempéries.

Architecte : Guy Depollier (38)

©Guy Depollier

 

 

 

 

 

 

sur la même façade 10 ans après, on observe un vieillissement homogène du bardage en Douglas.

©David Desaleux


Avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes
Fibois Auvergne-Rhône-Alpes
Siège social :
Agrapole - 23, rue Jean Baldassini
69364 Lyon cedex 07
Tél. : 04 78 37 09 66
Site de Clermont-Ferrand :
Maison Régionale Forêt-Bois - 10 allée des Eaux et Forêts
63370 Lempdes
Tél. : 04 73 16 59 79