Le parquet bois

Le bois présente de nombreux atouts, que ce soit en structure, en extérieur, mais également en intérieur. Les menuiseries, le mobilier, les habillages font la part belle au bois sous toutes ses formes. Découvrons ensemble de bonnes raisons de choisir le parquet bois pour sa maison…

Différencier les parquets

Il existe deux familles de parquets :

  • les parquets en bois massifs : les lames sont constituées uniquement de bois, d’épaisseur variable. Plus compliqué à poser que le bois contrecollé, il demeure la solution la plus durable et la plus traditionnelle.
  • les parquets contrecollés : Ces panneaux sont composés d’une couche de bois d’au moins 2,5 mm d’épaisseur, le parement, qui va définir l’esthétique du parquet, collée à une couche de bois composite. Ce système est très apprécié pour sa facilité de pose.

il ne faut pas confondre parquet et sol stratifié. Les sols stratifiés ne présentent pas de lame de bois d’usure, ce sont des matériaux composites recouverts d’une photographie de bois, pour en imiter l’esthétique. Ces solutions ne seront pas abordées ici.

Le parquet choisi doit être adapté à l’usage de la pièce. Ainsi, la norme française des revêtements des sols définit trois classes :

  • classe 1 : usage domestique modéré (chambre à coucher des parents par exemple)
  • classe 2 : usage domestique général (pour un bureau, un séjour ou une salle à manger)
  • classe 3 : usage domestique élevé (pour une entrée, une cuisine)

En fonction de la classe d’usage, certaines essences seront plus appropriées que d’autres.

Les différents types de pose

Le parquet flottant

Le parquet flottant est réservé au parquet contrecollé. C’est le système le plus facile à mettre en oeuvre, notamment sur des sols existants ou irréguliers.  On assemble les lames grâce à un système de rainures/languette, ou de clips.

Le parquet collé

Le parquet collé est, comme son nom l’indique, directemetn collé sur le sol. Il est nécessaire d’avoir un support bien préparé en amont pour procéder à cette pose. Une sous-couche protectrice est préconisée, elle améliore l’acoustique et le confort à la marche.

Le parquet cloué

Le parquet cloué se pose sur un systèmes de lambourdes, qui créent une trame sur laquelle les lames sont clouées. C’est la technique de pose traditionnelle et qui résiste le mieux dans le temps. Cette pose présente de nombreux avantages : l’espace laissé sous le parquet permet le passage de réseau, mais aussi au bois de respirer ! Il est possible de remplir l’espace entre les lambourdes avec un isolant acoustique ou thermique.

Les finitions

Ils existent différentes finitions pour les parquets, qu’ils soient contrecollés ou massifs. Ces finitions nécessitent toute un entretien plus ou moins régulier, qui assure la durabilité du parquet.

 


Avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes
Fibois Auvergne-Rhône-Alpes
Siège social :
Agrapole - 23, rue Jean Baldassini
69364 Lyon cedex 07
Tél. : 04 78 37 09 66
Site de Clermont-Ferrand :
Maison Régionale Forêt-Bois - 10 allée des Eaux et Forêts
63370 Lempdes
Tél. : 04 73 16 59 79